Alternatives

Le consommateur est libre de choisir s’il souhaite ou non combattre les ravageurs, insectes nuisibles, maladies, épidémies et mauvaises herbes avec ou sans produits phytopharmaceutiques ou biocides. S’il décide de s’en passer, il peut choisir de laisser la nature suivre son cours ou d’utiliser des alternatives pour maîtriser les maladies, épidémies, insectes et mauvaises herbes.

Le gouvernement fédéral a dressé une liste des méthodes alternatives pour lutter contre les plantes et animaux indésirables au jardin. Cette liste sera également disponible dans les magasins qui vendent des pesticides et des alternatives. Ces magasins cocheront sur la liste les alternatives énumérées qu’ils proposent.


Attention : Certes, les alternatives sont intéressantes, mais vous devez veiller à choisir l’alternative qui convient à votre jardin (ex. arracher les mauvaises herbes, brosser l’allée, capturer les limaces et les donner aux poules, tendre des treillis ou filets contre les limaces…).

N’utilisez jamais d’autres produits dans votre jardin, par ex. : ne versez pas d’eau de Javel ou de savon brun sur votre allée, ne jetez pas de sel sur les mauvaises herbes ou limaces de votre terrasse. Ces produits n’ont pas été conçus pour être utilisés au jardin. Ils n’ont donc pas été testés à cet effet ni évalués par les autorités ! Sans le vouloir, vous causez des dommages à votre jardin.

N’achetez jamais de pesticides illégaux sur internet. Les produits dont la vente n’est pas autorisée sur le marché belge ne peuvent pas non plus être utilisés en Belgique. L’utilisation de ces produits illégaux est interdite et peut porter préjudice à votre santé ou jardin.

Certaines méthodes alternatives peuvent également comporter des risques, comme l’utilisation d’un chalumeau ou d’un désherbeur à vapeur. Lisez toujours très attentivement le manuel et utilisez ces appareils correctement et prudemment afin d’éviter toute brûlure et pour ne pas endommager votre jardin.

Lisez toujours l'étiquette. Utilisez les produits de protection des plantes et les biocides avec précaution.